« HANNAH une seule santé » est un organisme de formation pour le développement professionnel continu.

SON OBJECTIF EST DE REPENSER LA SANTÉ À L'HEURE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE.

HANNAH une seule santé répond à vos interrogations dans les domaines de la santé et de l'environnement en dispensant des formations, courtes, basées sur les dernières avancées de la Recherche inspirées du concept universitaire "Une seule santé / One Health".

Ce concept permet notamment une nouvelle approche de la santé en considérant que l’on ne peut pas dissocier la santé humaine, de la santé animale et de la santé environnementale.

Ces formations apportent des clés de compréhension transversale par l’étude des interrelations entre les 3 domaines de la santé humaine, animale et des habitats dans le but de faire évoluer concrètement vos pratiques professionnelles tout en respectant le vivant.

Elles sont dispensées par des experts reconnus dans leur discipline, en 'inter' (pour des dates et dans des lieux prédéfinis) ou en 'intra' (pour des dates et dans des lieux de votre choix).

Ces formations se présentent selon 2 modalités pédagogiques : à distance et/ou en présentiel apportant, ainsi, un confort d'apprentissage et un maximum d'assimilation de compétences. 

Nos premières formations rentrent dans le cursus APPROVISIONNEMENT DU VIVANT en se basant sur   l’interdépendance entre l'agriculture, l'environnement, l'alimentation et la santé.

A l'origine de toutes ces formations, 3 constats sans appel, validés scientifiquement, dépourvus de toute concession aux approximations et incertitudes 

                       

Pour répondre à ces enjeux majeurs, il est donc nécessaire d'adopter une vision "trans-domaines" et large : notre méthode pédagogique, par la "SANTE GLOBALE", le permet car elle s'inspire du concept "ONE HEALTH", intégratif et holistique.

Les apprenants vont ainsi apprendre à utiliser les données scientifiques probantes pour leurs propres comptes afin de faire évoluer leurs pratiques professionnelles qui seront donc 'basées sur des preuves' (Evidence Based Practice) et engagées dans un cycle vertueux.

                                                                                             

Formation 1 "Comment réussir la transition agro-écologique et alimentaire en préservant la santé des sols, des hommes, des animaux et de la planète" 

L’agro-fournisseur, le coopérateur, le vétérinaire, l’exploitant agricole, l’industriel de l’agroalimentaire, le distributeur et le personnel de la restauration collective, le diététicien et le nutritionniste, le responsable d'un service public sont tous également concernés par cette formation, courte et innovante, qui transcende les clivages et relève des défis sociétaux fondamentaux.

Cette formation va leur permettre d'identifier, de traiter et de comparer les relations interdépendantes dans les domaines de la santé (obésité, maladies cardio-vasculaires..), de l'alimentation (régime méditerranéen versus régime occidental) et de l'agriculture (au delà du bio et du conventionnel...) pour valoriser leur entreprise ou leur service et faire évoluer leurs pratiques professionnelles tout en participant à la préservation du vivant.

                        

Nous pouvons développer des formations sur mesure pour les thématiques suivantes : 

* Le bio peut-t-il nourrir le monde ? 

L’agriculture biologique consiste à ne pas utiliser de produits de synthèse (engrais, pesticides). Elle repose sur des pratiques agroécologiques permettant de s'en affranchir (diversité des cultures dont les légumineuses, apport de matières organiques au sol). Néanmoins les rendements à l'hectare ou par animal sont moindres qu'en agriculture conventionnelle. Nous présenterons des recherches montrant qu'une agriculture bio est possible tant à l'échelle de l'Europe que du monde sous réserve de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire et la consommation de viande.

                                                                                                                                                                        

* Comment apaiser le débat sur l'élevage et notre consommation de produits animaux? 

L’élevage et notre consommation des produits animaux sont questionnés pour leurs impacts sur l’environnement, le bien-être animal et la santé humaine.

Dans le débat sociétal ces questions donnent lieu à des points de vue partiels ou caricaturaux défendant le statut quo ou à l’inverse proposant jusqu’à sa suppression totale.

Pour dépasser ces caricatures et des analyses partielles, cet enseignement vous permettra d'analyser tout d’abord les points forts et faibles de l’élevage (vaches, moutons, cochons, poules), des produits animaux (viandes rouge et blanche, laitage) et de notre régime alimentaire pour l’environnement, le bien-être animal et notre santé. 

 

                                                                                                                

* L'agriculture et l'alimentation : quelles perspectives dans un monde sans pétrole? 

Réduire drastiquement l'utilisation des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) est une condition pour tenir les engagements de la Cop 21 et l'atteinte de la neutralité carbone en 2050 comme l'Europe s'y est engagée. A cet effet, l'agriculture peut diminuer sa consommation, notamment en réduisant le travail du sol, les engrais de synthèse); mais ce sont surtout les transports entre la ferme et la cuisine qui consomment l'essentiel de l'énergie. L'agriculture peut aussi produire de l'énergie (biocarburants, biogaz). Mais il convient de privilégier les voies qui n'entrent pas en compétition avec l'alimentation humaine pour l'utilisation des terres, par exemple la méthanisation des déchets dont les déjections animales.

Cette formation apporte des pistes d'éclairages sur les choix pour réduire la consommation tout en augmentant une production d'énergie non compétitive avec l'alimentation humaine. 

             

 

* Scénarios de systèmes agricoles et alimentaires pour répondre aux enjeux de climat, d'énergie et de santé face aux risques de pandémies

L'Europe s'est engagée à la neutralité carbone en 2050. Elle s'est aussi fixée plusieurs autres objectifs, comme enrayer le déclin de la biodiversité, réduire les pesticides et offrir aux citoyens une alimentation santé. Enfin, la pandémie du Covid-19 amène aussi à repenser notre système alimentaire.

Pour éclairer chacun dans son domaine professionnel, la formation consistera à présenter plusieurs analyses prospectives de systèmes agricole et alimentaire menées à différentes échelles par différents types d’acteurs. Ces scénarios seront mis en débat pour évaluer la pertinence des stratégies proposées pour la production agricole, l'alimentation, les impacts sur les ressources naturelles, la biodiversité, l'utilisation des terres.

Cette formation vous éclairera sur les différences de visions stratégiques, de prises de risque, ainsi que les synergies ou antagonismes entre options envisagées.

 

                                                                                                     

 L'organisme de formation HANNAH une seule santé est référencé dans le DATADOCK 

 

Images Pixabay : Blé (Pavlofox) terre et feuille (earth-Gerd Altmann) veau (calf-Michael Kopp) tracteurs (barn-OpenClipart-Vectors)

Visual by the World Economic Forum and Deloitte